RSS Feed

‘LIFESTYLE’ Category

  1. Nouvel Appart

    novembre 28, 2011 by grandlap

    nouvelle déco, alors on imprime des artworks. Un peu de gaming dans le salon, même la miss a pas dit non.


  2. All These Sneakers Are Belong To Me

    septembre 25, 2011 by grandlap

    et quelques anciennes recrues toujours en activité, plutôt cleans dans l’ensemble.


  3. Purple Rain

    novembre 28, 2010 by grandlap

    J’ai tendance à penser que mon subconscient joue parfois au con avec moi. Après une journée shopping bien arrosée (de tickets de cb) j’ai constaté (avec effroi?) que la majeure partie de ce que j’avais acheté était violet. Je n’ai absolument aucune prédisposition pour cette couleur et si on me demande pour un sondage Ipsos TNS Sofres TF1 Le Point Le Figaro « Quelle est votre couleur préférée? » je répondrai sûrement « Mais qu’est ce tu m’emmerdes avec tes questions? ».
    Y’a pas non plus de quoi se nouer le cerveau, mais dans ce genre de situation je me sens inceptioné, et j’aime pas ça. Il ne me reste plus qu’à me mettre en tête que j’ai « choisi » la monochromie, mais c’est plutôt mal barré. Tiens! il me vient à l’instant l’idée d’un super héros habillé de violet et qui s’appellerait Super Brackmard (ou Super Mandrin). Me reste plus qu’à trouver son super pouvoir.

    Après cette note semi (totallement?) useless, sur le blog je prévois de clamer haut et fort que le dernier album de Kanye West est un chef d’oeuvre (et que même je suis pas influencé par la hype), et la 2ème µCompil est prête, y’a plus qu’à.


  4. Look At Me. I’m On A Bike.

    octobre 28, 2010 by grandlap

    Le vélo, ça ne s’oublie pas, et quand j’ai remis les pieds sur un vélo pour filles il y a peu, j’ai eu l’impression de bouffer une madeleine. Le bon souvenir des sorties vélo avec le bro sur nos BMX. Avec le recul, ça me parait totalement inconscient de partir à plusieurs bornes de chez soi en vélo quand on a la douzaine. Holly shit y’avait pas de portable à l’époque. Une crevaison et c’était la fin. Pourtant j’aimais bien ça, partir, rouler, prendre des mouches dans les dents, me casser la gueule, tenter les cascades de Rémy Julienne (LA référence dans les 90s). Aujourd’hui, j’ai plus de vélo, et à vrai dire, je saurais pas quoi en foutre.

    J’ai tout de même flashé sur la gamme de vélos de United Cruiser. Déjà, je trouve leur design hallucinant, forme, couleur, finition. Ensuite, je suis pas du tout du genre rockrider, dorsale et casque included, prêt à dévaler des pistes abruptes boueuses entre des sapins et chercher les fractures de l’humerus. Du coup l’impression qui se dégage de ces vélos, celle du « just cruisin’ », me correspond parfaitement. J’ai trop envie d’en enfourcher un pour faire une balade à la cool, traîner dans le quartier, faire pleurer de jalousie les gamins de 8 ans, les gangsta wannabe, les hipsters et les conducteurs bloqués dans les embouteillages ou en rade sur le bas côté, pénurie oblige.

    Le seul soucis que je vois à présent, c’est que ça représente un fuckin investissement. J’ai toujours su que l’achat d’un vélo était un achat important (car onéreux), alors je vais peut être pas faire péter le PEL pour une lubbie qui me passera dès que je verrai les pneus noircir. Parce que voir un si beau vélo tout sale, ça pourrait me tirer des larmes. Mais je ferme pas la porte. Qui sait, un déménagement dans un quartier propice, une bonne conjoncture financière, une résolution personnelle de dingue…

    Photos: United Cruiser


  5. Mes Tees

    octobre 25, 2010 by grandlap

    Profitant d’une conjoncture incroyable (aucun des mes tees funky n’est au sale) j’ai shooté mes tees « summer wear ». Ce faisant, je me suis rendu compte que l’essentiel provient de Sixpack. Pas bon d’être aussi dépendant d’un seul fournisseur mais j’aime bien ce qu’ils font, j’y peux rien. Tous ces tees colorés ne sont évidemment pas à cacher sous un hoodie ou un gros pull, c’est d’une exposition maximale et de beaux jours ensoleillés dont ils ont besoin. C’est peut être aussi pourquoi aucun d’entre eux n’était au fond d’une panière ou dans un tambour de lave linge. En effet, je commence sérieusement à envisager l’option gros-pull-en-laine-qui-te-permet-de-dormir-dans-le-train.

    Moi qui pensait avoir donné pas mal d’habits en début d’année, je crois bien que je vais devoir refaire un tri. Faut dire qu’en plus des colored tees, y’a la collection de tees underwear et également un nuancier Pantone de polos. C’est complètement con de posséder des habits qui ont pour seule utilité de remplir mes placards. On accumule on accumule et au fil des mois, des années… ouai ça va.

    Mais pourquoi parler d’un sujet aussi superficiel alors que se joue en ce moment, dans les rues de notre chère France, un soulèvement populaire en passe de devenir historique? C’est pourtant pas l’envie qui me manque, c’est juste que j’ai pas envie de me lancer tête baissé dans le débat. Je résiste déjà assez à ne pas nourrir les trolls qui pullulent, et c’est peut être déjà un début de prise de position. Dès que je trouve le bon angle d’attaque, je me lance. D’ici là, prudence et réflexion.

    Sinon, toutes les photos des tees sont regardables sur mon flickr (parce que ouai les microphotos c’est sympa, mais c’est aussi détaillé qu’une chiure de mouche).